Ruffec : Le maire Charbonneau soulagé mais amer

Publié le 24 janvier 2019 | Actualité / Charente / Une

Malgré un réquisitoire de la procureure à charge (1 an de prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité) le maire de Ruffec, Bernard Charbonneau, a été relaxé mercredi après-midi 16 janvier, dans l’affaire de favoristime et détournements de fonds publics dont il était accusé.